mercredi 2 avril 2008

"Le sommeil d’Endymion" Anne-Louis GIRODET 1792

Click to enlarge
Musée du Louvre, Paris


2 commentaires:

stef de lyon a dit…

Anne-Louis, en voilà un drôle de prénom composé pour un garçon, ça a pas du être facile pour lui dans la cour de récré !

XAVIER a dit…

QUELLE LUMIEEEEREUUUU , QUEEEEELLE BEAUTE !!!!ON SENT VRAIMENT QU IL A ENVIE DE SE FAIRE SAUTER MAIS QUE CLA LUMIERE LE GENE !!!!